Education

L’ennui, une nécessité pour les enfants

L'ennui des enfants source d'imagination et de créativité

L’ennui chez les enfants, qu’en pensez-vous ?  De nos jours, l’emploi du temps de la plupart des enfants est très chargé. Ils passent d’une activité à l’autre. C’est peut-être rassurant pour les parents qui voient leurs enfants occupés : j’ai accompli ma mission avec succès car ils ne s’ennuient pas !

MAIS, outre le fait que cela demande une organisation pointue pour que toutes les activités puissent s’agencer dans l’agenda de chacun, ce “zapping” n’est pas favorable aux enfants. Cette consommation à outrance est le reflet de la société dans laquelle nous vivons et ne permet pas aux enfants de réfléchir, d’apprécier, de profiter pleinement de ce qu’ils ont à leur disposition.

Cette hyper-consommation du jeu ou des activités extra-scolaires est renforcée par l’immédiateté inhérente aux objets connectés. Tous ces écrans qui entourent l’enfant le dé-con-centrent ; il est alors littéralement décentré et se retrouve avec des problèmes pour maintenir son attention.

Or, l’ennui est une nécessité pour les enfants et est primordial pour bien grandir. Le leurre engendré par ces nombreuses activités est néfaste pour le développement de l’enfant : si dès que ce dernier est inoccupé nous lui proposons de faire telle ou telle chose trompant ainsi son ennui, il ne connaîtra pas l’expérience du vide et aura du mal à acquérir de l’autonomie par rapport à cette situation. Puis, plus tard, nous aurons tendance à déplorer le manque d’autonomie des adolescents qu’ils seront devenus, estimant qu’ils pourraient d’avantage penser par eux-mêmes et être moins dépendants d’autrui pour leur travail scolaire par exemple.

Et, l’ennui demande d’avoir du temps libre, pour soi. Certes, il n’est pas agréable d’entendre l’enfant se plaindre et répéter comme un leitmotiv “je m’ennuie, je ne sais pas quoi faire!”. Il est vrai que pour les parents il est difficilement supportable de vivre cette situation pendant laquelle ils culpabilisent de ne rien proposer à leur progéniture.

Dans ces moments-là, rappelez-vous qu’un enfant qui fait face à son ennui, finit toujours par s’interroger lui-même sur la manière de s’occuper et par trouver une solution, sa propre solution. Il explorera, prendra des initiatives, son imagination s’emballera. C’est ce processus-là qui favorisera l’autonomie et la confiance en soi, éléments fondateurs de la réussite.

Donc, vous êtes d’accord pour laisser vos enfants s’ennuyer durant la période estivale, saison favorable au ralentissement, moment où tout est moins sous contrôle ? Et si vous en profitiez aussi pour prendre soin de vous : soignez votre peur d’adulte responsable d’un autre être, lâchez-prise avec l’idée que vos enfants vont perdre leur temps ou l’utiliseront mal… Faites-leur confiance, ils se feront confiance ensuite ! Ainsi, ils vont apprendre un élément fondamental à leur construction : être bien avec eux-mêmes, sûrs de leurs capacités et en route vers une solide autonomie ! Vous essayez cet été ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *